Bridgr Insights
Hannover messe 2019 BRIDGR Bosch Fraunhofer IFF Huawei Quebec

Hannover Messe : Récapitulatif du Jour 3 – Fraunhofer IFF | Bosch | Huawei

La Messe d’Hanovre en Allemagne plus connue sous le nom « Hannover Messe », salon international de référence du secteur de l’industrie qui accueille chaque année plusieurs milliers d’acteurs de l’industrie mondiale, a pris place cette année depuis le dimanche 31 mars 2019.

Pour en savoir plus :
Récapitulatif Jour 1
Récapitulatif Jour 2

8h : Départ pour Fraunhofer IFF

Ce matin, c’est très tôt que je retrouve mon groupe de la délégation Québécoise, accompagné cette fois-ci par Magdalena Planeta du MEI, pour aller visiter le centre d’essais Fraunhofer IFF (Institut pour les opérations industrielles et l’automatisation) dans la ville de Magdeburg.

Avec plus de 26 000 employés, La Fraunhofer-Gesellschaft est un réseau d’instituts allemands spécialisés dans la recherche en sciences appliquées. Ces instituts, qui doivent leur nom au chercheur et entrepreneur Joseph Von Fraunhofer (1787-1826), ont leur maison mère à Munich. Il s’agit de l’un des plus grands centres de recherche au monde. Le centre Fraunhofer est divisé en plusieurs centres à travers le monde qui sont tous spécialisés dans divers domaines. Le centre IFF est celui spécialisé dans les opérations industrielles et en automatisation.

Magdeburg est une ville où l’on ressent l’histoire allemande, entre vieilles bâtisses d’avant-guerre et nouveaux bâtiments à la pointe de la technologie. C’est dans l’un de ces bâtiments que se trouve l’un des nombreux centres d’essais de Fraunhofer, le centre Fraunhofer IFF.

Une fois sur place nous sommes accueillis par Christian Blobner qui s’occupe des relations internationales pour Fraunhofer IFF. Nous avons alors droit à une présentation du centre, ainsi que sur le fonctionnement des Fraunhofer, ou ce qu’ils appellent le modèle Fraunhofer. En effet, chaque projet effectué dans les instituts Fraunhofer doit être en collaboration avec une entreprise et doit être autour de la recherche appliquée. D’ailleurs, ils réalisent aujourd’hui pour 2.5 Milliards d’euros de projets, dont 2.2 Milliards issus de contrats et le reste de subventions ou autres sources de financement.

Une fois la présentation terminée, nous avons droit à un tour guide de leur espace de tests, où les différentes technologies en recherche et développement son conçues et testées, on y retrouve différents robots, machines et outils pour la recherche dans le domaine industriel. Le centre travaille notamment sur les IRM sécurisés, les robots auxiliaires, les peaux tactiles, des capteurs pour la sécurité industrielle mais aussi sur des applications de Big Data, de Machine Learning ou encore d’intelligence artificielle.

Une fois la visite terminée, on se dirige vers un second bâtiment à quelques minutes de marche (marche qui nous vaut une petite douche d’ailleurs) ! Dans ce second bâtiment nous avons la chance de découvrir une de leur merveille technologique, le Elbedome, un environnement virtuel ainsi que des outils d’applications de réalité virtuelle incroyables !

Vingt-cinq projecteurs stéréos à haute résolution, à la lumière du jour, projettent des images sur le sol, les panoramiques et même d’autres objets dans l’espace. Un système d’étalonnage automatisé permet de s’adapter rapidement aux paramètres de projection. Les applications de réalité mixte connectent des objets réels tels que des stations de travail, des robots ou des contrôleurs à des éléments virtuels, par exemple une machine, un système ou une usine environnante. Un système de suivi de haute précision permet de tester de manière ergonomique des prototypes réels ou virtuels de postes de travail, de systèmes ou de machines.

Nous testons, un à un, cet espace et je peux vous assurer que la sensation est incroyable ! On se croit réellement dans le monde virtuel que l’on visite ! L’Elbedome dispose d’une surface de projection panoramique et au sol de plus de 450 m2. Il est adapté à l’affichage d’objets volumineux tels que des machines, des systèmes, des usines et même des villes entières.

C’est bien la première fois que je trouve un espace de réalité virtuelle aussi attractif ! Les applications de ce dôme sont nombreuses et promettent plusieurs révolutions !

C’est donc avec plein d’étoile dans les yeux et d’idées en tête, que l’on remonte dans le bus direction : la Hannover Messe.

15h : Visite de Huawei

Intrigué par les technologies Huawei, je vais me renseigner sur leurs technologies autour de la 5G et je suis surprise par tout autre chose !

En effet, à l’entrée du stand on peut lire une pancarte qui annonce aux visiteurs du stand que leurs données sont scannées, à partir de leur badge, et qu’en marchant sur leur sol du stand, ils donnaient l’autorisation à Huawei, d’utiliser ces données à des fins de marketing ou de commercialisation. Il est aussi noté que si le visiteur voudrait retirer ces données, ils devraient contacter prendre contact avec leur équipe, par formulaire en ligne et non directement sur-place. Très surprenant, sachant qu’on est dans un pays européen (cf RGPD).

Leurs solutions sont en revanche très bien avancées et on sent une méfiance en vers les pays d’Amérique du Nord !

15h20 : AWS

J’ai choisi cette activité car cela m’intriguait de voir un fournisseur de produits Cloud à la Hannover Messe. Première impression… le stand est impressionnant, on se croirait dans un château ! On retrouve des employés de AWS mais aussi leurs partenaires et plusieurs compagnies utilisant leurs services.

On démarre le tour et je suis très rapidement déçue, rien d’impressionnant ou de nouveau par rapport aux services d’Amazon que nous connaissons déjà (podcast avec leur équipe prochainement).

15h45 : Visite du stand de la Suède

Pour rappel, la Suède est le pays partenaire pour l’édition Hannover Messe 2019. On y retrouve des démonstrations de la fabrication intelligente et plusieurs robots connectés (cobots) via un réseau 5G directement lié à la 5G Aréna dans un autre hall de la foire.

Rendez-vous avec Malin Rosqvist qui a représenté la Suède lors de la table ronde, menée par Lyne Dubois du CRIQ, autour de la place de la femme dans le manufacturier la veille pour approfondir nos discussions et enregistrer un podcast (disponible prochainement) avec elle et Johan Dyrendahl, Directeur des communications chez Billerudkorsnäs, une entreprises Suédoise.

16h30 : Bosch

Rencontre avec l’entreprise Bosch, qui a créé il y a quelques années une entreprise sœur pour la transformation numérique, Bosch-Rexroth. Cette dernière se spécialise dans la mise en place de solutions pour des problématiques industrielles que l’entreprise Bosch vit ou a vécue puis les applique dans différentes industries. Je fus personnellement impressionnée par l’un de leurs projets, toujours en R&D, d’objets en lévitation magnétique.
On est encore loin des voitures volantes, mais la technologie avance réellement rapidement !

18h : Réception de la Bavière

On termine la journée avec une réception au stand de la Bavière.  Il est intéressant de savoir que la Bavière et le Québec ont créé un lien très fort de collaboration, au cours des dernières années. La délégation du Québec est d’ailleurs basée à Munich. Pour les entreprises québécoises qui veulent s’implanter en Allemagne, la Bavière est une porte d’entrée privilégiée !

Télécharger notre étude : "Industrie 4.0 - Entrez dans la modernité industrielle"

Obtenez les articles dans votre adresse e-mail

Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuelle