Bridgr Insights

Il est temps de moderniser vos technologies

Le marché dynamique des nouvelles technologies de l’information est en perpétuelle évolution. Ceci rend le cycle de vie de ces technologies de plus en plus court. En plus de cela, les attentes des consommateurs évoluent aussi dans une course accélérée menée par une concurrence accrue. Aujourd’hui, les fonctions informatiques sont soumises plus que jamais à un travail plus imposant pour soutenir d’importantes capacités. Les systèmes informatiques deviennent très vite obsolètes si les entreprises ne s’adaptent pas aux nouveautés environnantes. Il est donc impératif pour elles de moderniser non seulement les outils et les fonctions, mais aussi la façon dont elles font de l’informatique.

Le moyen le plus simple d’y parvenir est d’utiliser des plateformes qui connectent tout le monde à la même infrastructure numérique basée sur le cloud et qui relie les différents secteurs d’une entreprise. Pour que cela se fasse de manière optimale, il est essentiel de comprendre ce qu’il faut faire pour atteindre les objectifs fixés. La planification, le séquencement, l’investissement, la conception et la mobilisation de toutes les parties prenantes de l’entreprise sont essentiels à l’intégration de ces plateformes qui la mèneront vers des résultats fructueux. 

Le réseau PwC a justement défini 10 principes à prioriser lors de l’intégration de nouvelles technologies de pointe dans une entreprise. PwC (PricewaterhouseCoopers) est un réseau international d’entreprises spécialisées dans des missions d’audit, d’expertise comptable et de conseil. Ces 10 principes ont été partagés par strategy+business, un magazine publié par certaines firmes membres du réseau PwC.

Lire aussi : Manufacturiers innovants : Les 4 technologies derrière l’industrie 4.0

1. Donner la priorité à la valeur du client

Il est évident qu’une entreprise décide de moderniser ses technologies de l’information pour obtenir de la valeur ajoutée. Cela se fait par une meilleure expérience, une qualité de produit supérieure ou une efficacité opérationnelle qui réduit les prix et ajoute de la valeur. Pour y arriver, voici les étapes à suivre :

  • Monter un dossier commercial solide.
  • Inclure les résultats les plus importants pour les clients.
  • Expliquer comment chaque facette du nouveau système informatique contribuera.
  • Indiquer les améliorations mesurables des principaux paramètres.
  • Utiliser des équipes interfonctionnelles pour planifier et concevoir cet effort de modernisation. 

2. Simplifier l’architecture

De nos jours, au lieu de devoir choisir entre la simplicité et les fonctionnalités essentielles, il est plus judicieux d’opter pour les deux. En effet, de nombreux systèmes modernes peuvent combiner la simplicité à l’arrière avec des fonctionnalités améliorées à l’avant. Pourquoi avoir un réseau complexe de technologies adaptées à des applications individuelles, quand il est possible de centraliser tout cela? L’apparition des plateformes modulaires modernes a changé la donne et a permis aux entreprises de voir l’immense vague informatique d’un œil plus serein. 

3. Conception pour la flexibilité et la rapidité

Les organisations d’aujourd’hui ont tout intérêt à s’adapter à un environnement en constante évolution. Cependant, cela nécessite une innovation permanente en matière de produits, de services et de pratiques. Leurs systèmes doivent également avoir la flexibilité nécessaire pour suivre le rythme. Pour cela, elles doivent :
  • Rechercher des plateformes modulaires qui peuvent accueillir un large éventail de fonctions “plug-and-play”.
  • Développer leur propres capacités informatiques pour s’adapter aux besoins de l’innovation.
  • Apprendre à utiliser ces plateformes pour réorienter rapidement leurs activités tout en faisant attention à la qualité d’expérience utilisateur. 
  • Adopter une approche de “produit viable minimum” (MVP) pour évaluer l’adéquation des nouveaux systèmes informatiques.
  • Distribuer un MVP à un petit groupe d’employés ou de clients et demander leurs feedbacks.

4. S’engager avec sa main-d’œuvre et sa culture

Les entreprises d’aujourd’hui donnent la parole à l’humain qui donne de son cœur pour les mener vers la réussite. Les employés s’expriment de plus en plus sur ce qu’ils jugent être bénéfique ou non pour l’entreprise qu’ils représentent. C’est pour cela qu’il est normal de leur demander leur avis quand il est temps de procéder à un changement majeur. Il est possible, entre autres, d’avoir recours à des questionnaires, sondages ou réunions de groupes pour prendre leurs suggestions. Il est aussi très important de leur en parler en amont et de les impliquer dans les décisions. Ainsi, les nouveautés sont acceptées plus facilement et les troupes ne se découragent pas. 

Lire aussi : Culture d’innovation : 6 étapes clés vers le changement !

5. Adopter un état d’esprit axé sur les services

Désormais les services sont externalisés et gérés de manière dynamique. Lorsqu’un élément de service n’est pas efficace, il est très facile de l’adapter ou de le remplacer. La source du service n’est plus aussi importante qu’avant ; ce qui importe aujourd’hui, c’est la manière dont il répond aux besoins de l’entreprise et crée de la valeur. L’adoption d’un état d’esprit axé sur les services favorise également une approche plus ouverte du partage de la valeur avec les fournisseurs de services. L’entreprise a intérêt à faire de ses fournisseurs des partenaires permanents de l’innovation, en passant de la négociation des conditions à la production de résultats en collaboration.

6. Tracer le trajet avant de commencer

La modernisation technologique d’une entreprise ne se fait pas du jour au lendemain et demande un travail d’envergure. Ce projet colossal nécessite une équipe spécialisée dans chacun de ses aspects et dédiée à se consacrer entièrement à sa réalisation. Il nécessite aussi une stratégie solide autour de laquelle tous les efforts tourneront pour assurer un succès. Les indispensables pour réussir ce changement sont :

  • une vision claire du projet;
  • les ressources financières nécessaires;
  • une planification réaliste;
  • une équipe dédiée entièrement à ce projet;
  • des services d’expertise spécifiques;
  • une grande ouverture d’esprit de toutes les parties prenantes.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un bon gestionnaire du changement ?

7. Organiser par capacités

Au lieu de catégoriser la réorganisation informatique de l’entreprise par “projets”, pourquoi ne pas le faire pas “capacités”? Les capacités les plus distinctives d’une organisation sont les combinaisons de systèmes, de processus et de fonctions qui apportent de la valeur d’une manière qu’aucune autre entreprise ne peut égaler. L’entreprise doit considérer cette initiative de modernisation des systèmes comme une opportunité d’améliorer énergiquement ses capacités, en tirant parti de son expertise numérique.

8. Être agile et centré sur l’utilisateur

Lors de l’exécution de la modernisation, il est primordial de chercher des moyens de réaliser des bénéfices plus rapidement. Même si l’entreprise adopte l’agilité, elle doit rester centrée sur l’utilisateur, c’est-à-dire attentive aux réactions des clients et des employés, et réactive dans la manière dont elle intègre leurs réactions dans ses conceptions. 

9. Investir dans les ressources qui font le changement

Avant d’entamer la modernisation, il convient de procéder à une analyse minutieuse de l’ampleur et de la diversité des ressources nécessaires pour réussir. Les capacités de gestion de projet et de leadership transformationnel sont aussi importantes que les capacités techniques et les ressources financières.

Lire aussi : Une introduction à la maturité numérique

10. Un partenariat basé sur des valeurs et une confiance partagées

Les technologies que vous modernisez sont essentiels pour l’avenir de votre organisation. Par conséquent, ne traitez pas la modernisation – ou l’acquisition des biens et services nécessaires pour la soutenir – comme un événement transactionnel. Lorsque vous sélectionnez des partenaires à long terme, investissez dans une diligence raisonnable spéciale qui dépasse vos critères d’évaluation habituels. 

Misez votre réussite sur une transformation de qualité.

Prenez seulement quelques minutes et obtenez un rapport complet de votre maturité numérique, avec les étapes à suivre. C’est rapide et gratuit !

Lila Ourari

Lila Ourari

Chargée de communication @ BRIDGR

Télécharger notre étude : "Industrie 4.0 - Entrez dans la modernité industrielle"


    Obtenez les articles dans votre adresse e-mail

    Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuelle