Bridgr Insights

Culture d’innovation : 6 étapes clés vers le changement !

Dans le marché concurrentiel actuel, la transformation numérique est une exigence pour presque tous les secteurs. En plus de l’intégration de nouvelles technologies, elle implique la mise à jour du mode de fonctionnement d’une entreprise, dont sa culture. Même si nous n’y pensons pas de prime abord, la culture d’entreprise est un des piliers de la transformation numérique. Celle-ci comprend les intérêts de l’humain, qu’on a tendance à mettre de côté. Pourtant, les faits sont là, selon une étude du Boston Consulting Group portant sur 40 transformations numériques : les entreprises qui se concentrent sur la culture sont 5 fois plus susceptibles d’obtenir de bons résultats que les entreprises qui l’ont négligée.

L’intégration de nouveaux outils technologiques est primordiale aujourd’hui. Cependant, pour s’assurer que leur utilisation soit optimale, les employés doivent être prêts et savoir les manipuler. C’est justement à ce moment-là qu’entre en jeu la culture d’entreprise. Bien que le rôle de la transformation digitale soit de stimuler la croissance des entreprises, elle doit aussi améliorer les processus de travail des employés. Notamment, dans le but de leur faciliter la tâche, les rendre plus efficaces et leur permettre d’être des acteurs clés dans cette croissance.

Qu’est-ce que la culture d’entreprise ?

La culture d’entreprise fait référence aux croyances et aux comportements qui déterminent la manière dont les employés et la direction d’une entreprise interagissent et traitent les transactions commerciales extérieures. Souvent, la culture d’entreprise est implicite, non expressément définie, et se développe organiquement au fil du temps à partir des traits cumulés des personnes que l’entreprise embauche. La culture d’une entreprise se reflète dans son code vestimentaire, ses heures d’ouverture, l’aménagement des bureaux, les avantages sociaux, le chiffre d’affaires, les décisions d’embauche, le traitement des clients, la satisfaction des clients et tout autre aspect des opérations. (Investopedia)

Selon le Harvard Business Review, les six composantes d’une culture différenciée et d’une organisation durable sont les suivantes :

1. La vision : Une grande culture commence par une vision ou un énoncé de mission. 

2. Les valeurs : Les valeurs d’une entreprise sont au cœur de sa culture.

3. Les pratiques : Bien entendu, les valeurs n’ont que peu d’importance si elles ne sont pas inscrites dans les pratiques d’une entreprise. 

4. Les personnes : Aucune entreprise ne peut construire une culture cohérente sans des personnes qui partagent ses valeurs fondamentales ou qui ont la volonté et la capacité d’adhérer à ces valeurs. 

5. La narration : Toute organisation a une histoire unique. Et la capacité à découvrir cette histoire et à la transformer en récit est un élément essentiel de la création culturelle. 

6. Le lieu : Le lieu façonne la culture. Par exemple, l’architecture ouverte est plus propice à certains comportements au bureau, comme la collaboration. 

Lorsqu’une culture d’entreprise existe déjà et qu’elle doit subir un grand changement, il faut :

  • éviter que tout le travail qui a été fait auparavant ne soit perdu,
  • et que les personnes qui ont contribué à la façonner ne se sentent pas mis de côté.

6 étapes clés

Étant donné sa nature continue, la transformation numérique exige une culture qui soutient l’innovation. Un article de McKinsey intitulé Culture for a digital age explique que “les silos fonctionnels et départementaux, la peur de prendre des risques et la difficulté à former et à agir selon une vision unique du client” constituent les trois principaux problèmes culturels qui empêchent un plus grand nombre d’entreprises de réussir la transformation numérique.

Préparer les équipes au changement

Comme tout changement dans la vie, l’être humain n’est pas forcément ouvert au changement dans son milieu de travail. En effet, la première réaction des employés face à une nouvelle pratique est le plus souvent hermétique. Cela demande des efforts de changer ses habitudes et d’apprendre à utiliser de nouveaux outils ou de nouveaux processus. Ce scepticisme pousse généralement vers une baisse de productivité et une frustration qui met l’entreprise dans une certaine gêne. Le temps, il en faut beaucoup pour maîtriser de nouveaux concepts, comprendre et mémoriser des procédures différentes. Alors, la chose à ne surtout pas faire est de mettre ses employés devant le fait accompli. La gestion doit prendre le temps de préparer les troupes au changement. Plusieurs mois à l’avance, elle devra leur communiquer clairement les étapes qui suivront. Cela permet aux différentes équipes de s’habituer à leur nouvelle réalité.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un bon gestionnaire du changement ?

Mise en place d’une stratégie de conduite du changement

Mettons les choses au clair, un changement au sein d’une entreprise a besoin d’une équipe entièrement dédiée à son exécution. Tout d’abord, cette équipe doit mettre en place une stratégie visant à installer les nouvelles mesures de manière graduelle. Ensuite, un chef de projet doit être désigné pour s’assurer que les employés soient impliqués dans l’introduction des nouveautés. Il est également chargé d’établir un plan concis pour suivre chaque étape de la transformation. Et enfin, l’équipe doit élaborer un plan de communication interne afin d’informer régulièrement l’ensemble de l’entreprise.

Implication de toutes les équipes dans la transformation

Les entreprises d’aujourd’hui donnent la parole à l’humain qui donne de son cœur pour les mener vers la réussite. Les employés s’expriment de plus en plus sur ce qu’ils jugent être bénéfique ou non pour l’entreprise qu’ils représentent. Il est donc normal de leur demander leur avis quand il est temps de procéder à un changement majeur.

  • avoir recours à des questionnaires, sondages ou réunions de groupes pour prendre leurs suggestions, leurs idées, leurs avis, etc;
  • leur en parler en amont et les impliquer dans les décisions pour qu’ils ne se découragent pas;
  • leur offrir des formations pour qu’ils apprennent au mieux à utiliser les outils qui feront désormais partie de leur quotidien. Les formations sont synonymes de gain de temps et de ressources financières.

Lire aussi : L’automatisation peut-elle rendre les lieux de travail plus humains ?

Être à l’écoute des équipes

La transformation numérique est un processus qui peut être très long et parfois semé d’embûches. La gestion doit avoir les épaules assez solides pour accueillir les inquiétudes et les frustrations des employés. Une entreprise numérisée ne peut le devenir sans des efforts considérables de la part de toutes les équipes. En sachant que nous sommes humains et que nous avons nos moments de doute, il est primordial que la gestion prenne le temps et les ressources pour offrir à ses employés des outils et/ou méthodologies pour les accompagner quand ils en ressentent le besoin. Un employé perdu et inquiet ne doit pas être laissé dans l’ombre. Au contraire il doit être écouté et accompagné pour s’adapter au mieux à la nouvelle réalité.

Communication à l’interne régulière 

Pour que les employés restent à jour, il ne faut pas oublier d’envoyer de façon régulière un compte rendu des progrès achevés. Nous pouvons trouver dans le compte rendu les :

  • réussites;
  • objectifs;
  • faits marquants;
  • formations à venir (si il y en a);
  • modifications non prévues (si il y en a);
  • indicateurs de performance (nombre d’utilisateurs, niveau de satisfaction, retour sur investissement, temps d’exécution, etc.)

Rester constant sur le long terme

La transparence et l’écoute manifestés durant le processus de transformation numérique ne doivent pas disparaître une fois l’implantation faite. La culture d’entreprise doit être constamment nourrie pour que les employés restent fidèles et motivés. Il ne faut pas oublier qu’ils sont un levier indispensable à la pérennité de l’entreprise et que sans eux, la transformation ne peut pas se faire. 

Misez votre réussite sur une transformation de qualité.

Prenez seulement quelques minutes et obtenez un rapport complet de votre maturité numérique, avec les étapes à suivre. C’est rapide et gratuit !

Lila Ourari

Lila Ourari

Chargée de communication @ BRIDGR

Télécharger notre étude : "Industrie 4.0 - Entrez dans la modernité industrielle"


    Obtenez les articles dans votre adresse e-mail

    Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuelle