Bridgr Insights

La cybersécurité à l’heure de l’industrie 4.0

L’Industrie 4.0 a créé un nouveau marché dans lequel les clients, les entreprises et les machines sont interconnectés, ce qui accroît considérablement les risques de cyber-attaques. Ces nouvelles façons de travailler ont fait émerger de nouveaux risques. Par conséquent, la mise en place de nouvelles technologies doit aller de paire avec la création d’un environnement dans lequel les données peuvent être stockées, sauvegardées, envoyées, partagées en toute sécurité et dans lequel clients et manufacturiers sont protégés.

Souvent, les entreprises ne savent pas par où commencer pour améliorer le stockage de leurs données, la sécurité de leurs réseaux et/ou ne sont pas conscientes des failles de leurs systèmes. Avec cet article, nous voulons vous familiariser avec ce sujet brûlant et l’explorer avec vous.

Les zones à risque de l’industrie 4.0

Avant de commencer, si vous voulez en savoir plus sur l’industrie  4.0, nous vous conseillons de lire notre article: Les technologies derrière l’industrie 4.0 ou notre livre blanc.

Maintenant, entrons dans le vif du sujet. Tout d’abord, voyons quelles sont les points les plus sensibles en termes de sécurité dans les opérations et sur les lignes de production.

Votre réseau de communication

Qu’il s’agisse d’un réseau classique de type LAN ou WAN ou d’un LPWAN, plus couramment utilisé pour l’IIOT, les interconnexions impliquées par l’industrie 4.0 vont rendre la sécurité de vos réseaux toujours plus importante et sensible ; Étant en permanence connectés avec vos partenaires, fournisseurs et clients, vous devez leur garantir à tous, une base fiable et de confiance dans ce réseau à forte valeur ajoutée.

Vos opérations en elles-mêmes

Sur vos lignes de production ou dans votre chaîne d’approvisionnement, l’Industrie 4.0 va faire augmenter significativement la quantité de données collectées. Ces informations constituent un gros avantage concurrentiel mais soulèvent d’importantes questions liées à la sécurité et impliquent d’avoir une pleine confiance sur qui peut y accéder et sur la manière dont elles sont utilisées.

Les inter-connexions entre vos machines  

Avec l’avènement de l’intelligence artificielle, les prises de décision sont de plus en plus basées sur des systèmes autonomes. Pour que ces décisions soient les plus justes, vous devez vous assurer qu’elles s’appuient sur les bonnes données et que celles-ci aient un niveau de sécurité suffisant, afin que personne ne puissent y accéder et les modifier pour prendre le contrôle de vos machines.  

Vous l’avez donc compris, l’industrie 4.0 s’accompagne de nombreux challenges en termes de sécurité… Et maintenant vous devez penser “Ok, et donc, qu’est ce que je dois faire maintenant ?”

Comment mettre en place des systèmes sécurisés ?

Par où commencer pour mettre en place votre système de défense et comment effectuer un suivi du niveau de sécurité de vos installations ?

Évaluer vos risques

Une bonne façon de commencer est d’évaluer votre situation et d’identifier les brèches les plus importantes dans vos systèmes de sécurité. Pour cela, vous pouvez faire un audit des menaces afin de déterminer quels sont vos principaux points faibles. Ensuite, définissez lequel de ces points faibles est le plus critique. Par exemple, une machine connectée via votre réseau Wifi avec un système de sécurité basique pourrait être une porte d’entrée facile pour n’importe quel hacker.

Segmenter votre réseau

Pour atteindre de bonnes normes de sécurité, une bonne technique de défense consiste à séparer les secteurs de vos opérations. En divisant votre réseau en sous-réseaux, vous réduisez le risque d’attaques globales et augmentez ses performances globales. Cependant, il convient d’être prudent car cette segmentation est un projet difficile à entreprendre, concevoir le meilleur réseau pour vos opérations prend du temps, et entraînera souvent une toute nouvelle façon de gérer votre réseau.

En divisant votre réseau en sous-réseaux, vous réduisez le risque d’attaques globales et augmentez ses performances globales.

Gérer vos accès

Votre réseau est composé d’ordinateurs, de connexions, de périphériques reliés entre eux, de logiciels, d’applications et d’autres types d’actifs auxquels des utilisateurs ont accès. Les utilisateurs privilégiés sont ceux qui ont sur ces actifs des droits plus élevés que les autres. Ces accès privilégiés sont une cible de choix pour les cyber-attaques. C’est pourquoi il est important de bien les gérer et de mettre en place un système d’accès privilégiés qui aide à faire face rapidement et efficacement aux attaques potentielles.

Sécuriser vos logiciels

Multiplier les inter-connexions dans vos chaînes de production s’accompagnera forcément d’une hausse des risques de cyber-attaques. Il est facile d’imaginer comment une manipulation malveillante de vos systèmes pourrait entraîner des pertes financières considérables. C’est pourquoi il convient d’être très prudent lors de l’intégration de logiciels à vos chaînes de production. Vous vous demandez comment faire ? La réponse est: la défense ! Notamment au travers des étapes vues précédemment.

Prendre en compte les standards de sécurité avant l’achat de machines

La sécurité doit être un facteur important de la prise de décision pour l’achat de nouvelles machines. Les responsables pensent souvent, à tort, que leurs machines sont à l’abri des cyber-attaques. En effet, des programmes comme Stuxnet (virus capable de re-programmer des robots industriels) ont été spécifiquement créés pour nuire aux fonctions de la machine. Avec le développement de l’industrie 4.0, il devient de plus en plus important d’intégrer des programmes de sécurité dans les systèmes mécaniques.

La gestion de votre cybersécurité est une hygiène quotidienne

La mise en place de la bonne méthode de protection est très importante pour la gestion de votre sécurité mais cela ne représente que 50% du travail. Il faut ensuite être capable de l’entretenir au quotidien.

La mise en place d’un Système de Gestion de la Sécurité de l’Information (SGSI) est un bon moyen de rester au top. Ce système, qui fait partie intégrante de la norme internationale ISO/IEC 27001 pour les techniques de sécurité, suggère, d’une part, d’utiliser des systèmes intermédiaires pour sécuriser les informations et, d’autre part, d’intégrer des modules de sécurité matérielle dans vos appareils pour détecter d’éventuels changements non autorisés.

La mise en place de la bonne méthode de protection est très importante pour la gestion de votre sécurité mais cela ne représente que 50% du travail.

Le retour sur investissement: Combien ça coûte et est-ce que ça les vaut ?

Les entreprises sont souvent réticentes face aux dépenses engrangées par la mise en oeuvre des systèmes de sécurité car il est difficile de mesurer leur rendement et de savoir si ces dépenses en valent vraiment la peine.

L’analyse des risques peut aider à déterminer quels investissements de sécurité valent la peine d’être réalisés. Une autre méthode pour vérifier le bien fondé des coûts est le ROSI (Retour Sur Investissements de Sécurité). Le ROSI ne se base pas seulement sur le coût des investissements, mais mesure également le coût des dommages probables ainsi que la réduction des coûts de leur impact suite à la mise en œuvre des solutions de sécurité.

Noyés sous le flot d’informations ?

Les grandes sociétés ont souvent leurs propres équipes qui gèrent en interne la sécurité informatique et qui se chargent d’atteindre les standards internationaux en matière de cybersécurité, mais pour les PME, il est souvent plus difficile de se conformer à ces standards et de rester à jour.

Les plus gros obstacles auxquels font face les PME est le manque d’expertise et le coût des consultants spécialisés dans la protection des systèmes informatiques, capables de les aider dans leur prise de décision quant aux actions à mettre en place. Par ailleurs, la cyber-sécurité est souvent, à tort, considérée comme un problème uniquement technique alors qu’il s’agit aussi d’un défi au niveau commercial.

Chez BRIDGR, nous pouvons vous aider à trouver les meilleurs partenaires pour vous conseiller sur les technologies les plus adaptées à vos défis et vous accompagner dans leur mise en place.

En conclusion, la sécurité dans l’industrie 4.0 n’est pas un problème insurmontable, mais elle doit être l’une de vos principales préoccupation stratégiques. C’est pourquoi, il est important de sensibiliser et d’impliquer vos employés dans votre système de défense. Il est important que tous prennent conscience des failles des systèmes pour prévenir les erreurs des systèmes. L’avenir de la sécurité repose sur plusieurs piliers et tous les employés doivent travailler main dans la main pour y parvenir.

Clementine Roy

Amira Boutouchent

Subscribe now and get our latest insights weekly.


Get BRIDGR Insights first

Subscribe now and get our latest insights weekly.