Bridgr Insights

Transformation numérique : Le secteur de la consultation n’y échappe pas !

La dernière année a apporté son lot de perturbations à la plupart des secteurs d’activités, et le métier de consultant n’y a pas échappé. La crise sanitaire ayant accéléré l’utilisation des nouvelles technologies dans le cadre du travail, les consultants ont été contraints à s’adapter aux besoins de leurs clients en matière de données, de numérique et de stratégie pour survivre au milieu du chaos.

L’équipe BRIDGR Insights a eu l’honneur de s’entretenir avec quatre spécialistes du secteur du conseil sur l’impact que la technologie a sur ce métier dans un monde en perpétuel changement.

Le métier de consultant !

Le consultant ou conseiller est un compagnon indispensable à tout professionnel qui désire réaliser des ambitions dont il ne possède pas les outils nécessaires à leurs réalisations.

Selon Ghani Kolli, PDG et fondateur de HumanYo+Impact, un cabinet de design et d’alignement stratégique, ce métier, comme tous les autres, vient avec son lot de défis au quotidien.

Tout est un défi dans notre métier. Nous rencontrons surtout un inconfort de nos clients, en général, face à l’ambiguïté et l’incertitude. Au départ, cela crée une période de turbulence mais tout à fait nécessaire pour faire émerger de nouvelles idées, de nouveaux horizons des possibles. Nous espérons toutefois que cet inconfort devienne une normalité et c’est ce que nous faisons justement : outiller les entrepreneurs et chefs d’entreprise pour être à l’aise dans l’incertitude et confortables face à l’ambiguïté.

L’accélération du progrès technologique met de nombreux chefs d’entreprise dans cette incertitude, même si elle n’en est pas la seule cause. Les nouveautés et surtout la grande diversité d’options qui s’offrent à eux les met dans une situation de détresse et souvent d’incompréhension.

C’est pour cela que de nombreux conseillers comme M. Kolli travaillent dur afin d’offrir à leurs clients les meilleurs options pour les porter vers la réussite. Ainsi, ils s’assurent de toujours être à la page et de faire de la transformation numérique leur alliée.

Le consultant face à la transformation numérique

Nombreuses sont les firmes de conseil qui ne pensaient pas pouvoir fonctionner un jour à 100% à distance et par le biais de la technologie. Pourtant, aujourd’hui, je le vois avec ma propre compagnie. Nous arrivons à travailler comme avant et avec la plus grande des facilités parce que nous avons réussi à apprivoiser le numérique et à en faire une force !

Louis J. Duhamel, Président de LJD Conseils inc.

En plus de survivre au “travail à distance” et d’en faire une force, de nombreuses firmes de conseil ont aussi transformé leurs opérations et processus pour répondre au mieux aux besoins très changeants de leurs clients. C’est ce que Raymond Chabot Grant Thornton, société de services comptables et conseils en fiscalité, a fait.

Nous sommes une firme comptable à la base. Tout ce qui touche les services comptables se transforme et nous avons intégré dans nos opérations plusieurs outils numériques pour supporter autant la réalisation des mandats, le transfert des informations que les contacts clients. Nous avons aussi implanté un nouvel ERP au cours des dernières années pour supporter nos processus opérationnels. Nous cherchons aussi à intégrer des outils avancés en développement des affaires. Et ce, tout en demeurant préoccupés et en intégrant des technologies pour protéger les données.

Nancy Jalbert, Associée, Conseil en management, Raymond Chabot Grant Thornton

D’autre part, Raymond Chabot Grant Thornton a misé sur la technologie afin de développer de multiples services pour supporter ses clients dans la réalisation de leurs objectifs d’affaires. Que ce soit pour réfléchir à leur plan numérique, sélectionner et implanter des outils, développer des modèles d’intelligences artificielle ou encore protéger leurs données. La société supporte aussi ses clients dans l’évaluation de leur maturité numérique et détermine un plan de match avec eux.

Lire aussi : 5 conseils pour mieux gérer la croissance de votre startup !

Un rôle avant-gardiste

Concernant les firmes de conseil qui se spécialisent justement dans la transformation numérique, elles doivent se présenter comme des catalyseurs toujours à l’affût des nouveautés technologiques et stratégiques. Ceci n’est souvent pas une mince affaire dans un monde qui se laisse porter au grès des progrès technologiques.

Générateurs d’Envies est une firme qui accompagne ses clients dans leur transformation numérique sur l’ensemble de leur chaine de valeur.

La transformation digitale est un sujet parfois complexe, que nous abordons principalement au travers de l’axe technologique et de cas d’usage métier. Le progrès technologique est perçu par les équipes de Générateurs d’Envies avant toute chose comme un progrès, agrandissant à chaque fois le champ des possibles.

Pierre-Yves Mathon, Associé Générateurs d’Envies

Les firmes qui ont le même mandat que celle-ci proposent d’être des éclaireurs pour leurs clients. Leur but principal est d’analyser toutes les possibilités que peut offrir la technologie et d’en faire un atout majeur dans la réussite de leurs projets.

La technologie, une alliée du consultant ?

Aujourd’hui des outils numériques sont développés pour assister l’humain et lui rendre son travail beaucoup plus agréable.

C’est dans cette optique que BRIDGR a créé un outil de maturité numérique intuitif basé sur l’intelligence artificielle. Cet outil fournit aux conseillers un diagnostic complet du niveau technologique de leur client ainsi qu’un ensemble de recommandations et d’actions à suivre pour améliorer son niveau.

Les spécialistes en parlent :

Utiliser un outil de maturité numérique avec nos clients permet de détecter rapidement là où ils en sont et de se mettre en action rapidement pour accélérer leur transformation. RCGT est au cœur du développement économique du Québec, au cœur du développement des PME. Un outil d’analyse nous permet d’être au premier plan de leur transformation.

Nancy Jalbert, Associée, Conseil en management, Raymond Chabot Grant Thornton

Le principe de questionnement permet d’amener nos clients à appréhender eux-mêmes l’enjeu technologique du Digital et de ses impacts sur leur business et leur organisation. L’utilisation d’un outil comme celui-ci au cours de nos ateliers nous a même déjà permis de faire émerger des pistes concrètes d’amélioration ou d’innovation autour du couple « produits et services ». 

Pierre-Yves Mathon, Associé Générateurs d’Envies

Lire aussi : Il est temps de moderniser vos technologies

Ghani Kolli ajoute à cela que face à l’enjeu d’ambiguïté et d’incertitude, c’est rassurant de savoir où se situe le client actuellement, notamment face à sa transformation numérique. Cela permet au consultant de pouvoir capturer, assez rapidement et simplement, un arrêt sur image tout en se projetant vers l’avenir pour entrevoir vers quel horizon souhaite ou devrait y aller le client. L’outil permet, surtout si plusieurs membres d’une même organisation le complètent, de raconter le « film », le « storytelling » de la transformation à engager chez le client. Évidemment, le côté humain de la technologie est celui qui intéresse particulièrement le consultant de par son métier. M. Kolli et ses collègues réalisent d’ailleurs que tout projet de transformation numérique qui n’est pas basé sur le socle de l’humain est difficilement voué au succès. Ils relèvent le défi de les accompagner sur ce volet essentiel, sinon indispensable.

En conclusion !

L’avancée du numérique nous a permis de baisser toutes les barrières qui nous retenaient de faire mieux avant la crise !

Louis J. Duhamel, Président de LJD Conseils inc.

Le contexte actuel a permis au métier de consultant de déployer des ailes qui étaient auparavant attachées par des façons de faire auxquelles l’humain s’était habitué et qu’il avait beaucoup de mal à voir disparaître par peur de perdre le contrôle.

La technologie a redoré le blason des consultants, qui ont trouvé en elle une amie, une alliée sur laquelle ils peuvent se reposer pour fortifier leurs activités et surtout leurs relations clients.

À l’avenir, le progrès technologique continuera-il d’être un allié ou représentera-il une menace pour ce métier si indispensable ?

Lila Ourari

Lila Ourari

Chargée de communication @ BRIDGR

Obtenez les articles dans votre adresse e-mail

Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuelle