Bridgr Insights

Se préparer aujourd’hui à l’avenir du travail – Un rapport de PwC

Dans cette enquête, la firme de conseil PwC s’interroge sur la manière dont les entreprises peuvent se préparer à l’avenir du travail alors que les progrès technologiques sont en train de le bouleverser. Elle s’interroge aussi sur les investissements RH qui sont à faire aujourd’hui, alors que le contexte de demain est encore flou, pour préparer le futur du travail,.

En effet, bien que la plupart des compagnies aient réussi à identifier les technologies à mettre en place pour assurer leur succès, cette étude démontre que la plupart d’entres-elles ne savent pas comment les intégrer dans leur organisation. Comment les entreprises d’aujourd’hui peuvent avoir une vision claire du futur du travail alors qu’elles ignorent à quoi ressemblera demain ? Pour répondre à cette question, la firme a interrogé 1246 leaders à travers 79 pays. Quels sont les faits à retenir de cette étude ?

1- Les constats

Dans une série de sondages, il a été demandé aux dirigeants RH de classer par ordre d’importance 45 capacités qui permettront la réussite des entreprises dans le contexte de demain et les 10 capacités qui deviendront des risques si aucune action n’est prise. Parmi les 10 capacités à risques celles qui sont le plus revenues sont:

L’analyse des données: Les entreprises sont bien conscientes du potentiel que représentent les données et leur analyse pour permettre les meilleures prises de décisions mais ne sont pas encore capables aujourd’hui de les utiliser pour leurs décisions RH.

L’écart de compétences: Les compagnies ont besoin d’analyser les écarts de compétences et ne pas y parvenir pourrait constituer un gros risque pour la rétention des talents.

L’élimination des biais: L’analyse des données pourrait jouer un rôle primordial pour permettre aux organisations de trancher en éliminant les biais lors de processus de recrutement ou de remise de primes.

L’augmentation de la flexibilité du travail: La possibilité de faire appel à des talents situés en dehors de l’entreprise est un facteur clé de réussite mais 58% des personnes interrogées estiment qu’elles n’ont pas la flexibilité pour y faire appel lorsqu’elles en ont besoin.

2- Les actions à mettre en oeuvre

Dans la deuxième partie de l’étude les auteurs étudient 6 pistes qui doivent être des priorités pour les départements RH et la manières dont il est possible d’y répondre. Ces points d’actions prioritaires sont les suivants:

  • Créer un avantage compétitif en renforçant l’engagement des travailleurs,
  • Utiliser l’analyse des données des compétences pour tirer le meilleur parti de vos talents,
  • Faire collaborer les dirigeants d’entreprise et les équipes RH pour amorcer un véritable changement,
  • Intégrer la technologie dans les processus RH,
  • Exploiter le potentiel que représente les talents externes et gagner en flexibilité en faisant appel à ces ressources,
  • Avoir une vision claire. En effet, certaines tâches seront nécessairement automatisées, et les RH ne doivent pas le nier mais accompagner les employés dans la transformation de leur emploi.

Pour découvrir toutes les conclusions de cette étude et les pistes de réflexion proposée par PwC, consultez le rapport complet. 

Téléchargez le rapport complet (en anglais uniquement)

 

Clementine Roy

Télécharger notre étude : "Industrie 4.0 - Entrez dans la modernité industrielle"


Obtenez les articles dans votre adresse e-mail

Inscrivez-vous à notre newsletter bi-mensuelle